mercredi 2 mars 2016

Jeudi 28 mai 1987 : Saint-Dié - col d'Anozel.

Jour férié (Ascension).
Depuis St-Dié, j'emmène la voiture et reviens en stop.

Nous démarrons de Saint-Dié à 12h45 par le pont de Foncharupt.
Nous nous dirigeons vers le massif du Kemberg que nous contournons à sa base par le nord-ouest. Nous faisons une halte pour manger au pied du massif. Je n'ai d'ailleurs pas faim. Depuis le départ de Saint-Dié, je me sens fiévreux.
Nous continuons par un sentier botanique ; nous grimpons au col des Roches St Martin (559 m). Tout près de là se trouvent de très belles roches, accessibles par un escalier et reliées entre elles par une passerelle. Vue magnifique sur St-Dié, la vallée de la Meurthe et l'Ormont.
Après une route, nous empruntons un sentier qui mène à la roche du Kiosque. Le GR, qui est aussi le Sentier des Ducs, se poursuit sur la crête du Kemberg, longeant vers le sud par les hauteurs la dépression longitudinale dite « sillon vosgien », c'est-à-dire la vallée de la Meurthe.
Je ne suis vraiment pas en forme. Plus nous avançons, plus je sens monter la fièvre.

Après un passage à la Pierre Percée, nous empruntons un très beau sentier en sous-bois. Puis une petite descente nous mène à la roche d'Anozel (712 m), promontoire sud du massif du Kemberg. Nous ne profitons guère de la vue. J'ai en effet de plus en plus froid. Nous nous dépêchons de terminer la descente et rejoignons à 17h15 la voiture au col d'Anozel, passage routier entre la vallée de Taintrux et la vallée de la Meurthe.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire