mercredi 2 mars 2016

Samedi 1er novembre 1986 : Celles-sur-Plaine - les Quatre-Bancs.

Le matin, j'emmène la voiture de Celles-sur-Plaine à Moyenmoutier et reviens en auto-stop.

Temps maussade.
A 12h30, nous quittons Celles-sur-Plaine, sous une petite pluie qui va bientôt s'arrêter. Nous pénétrons dans l'ancienne principauté de Salm : Senones en fut la capitale. Ses souverains régnèrent sur la haute vallée du Rabodeau, la rive gauche de la haute vallée de la Plaine et le ban de Salm jusqu'au Donon. La principauté fut rattachée à la France en 1793, intégrée dans le département des Vosges (cf. GR 5 et GR 532).
Suivant une route forestière, nous parvenons au Lac Vert, minuscule plan d'eau situé dans un beau site. Là nous gravissons un talus, grimpons vers le Gros Sapin puis montons au sommet du Pain de Sucre (664 m), ancien poste d'observation de la Première Guerre mondiale.
Le GR 533 va opérer maintenant une boucle vers l'est, passant à la fontaine de la Loge des Bœufs. Il monte à la Tête du Coquin (845 m), point culminant d'un chaînon  qui suit le versant de la vallée de la Plaine et se termine au Donon. C'est un sommet gréseux portant des abris allemands de la Première Guerre. L'un d'eux a été transformé par le Club Vosgien en abri-refuge ouvert et non gardé. Magnifique vue circulaire.
On redescend ensuite vers le col du Calvaire du Coquin, carrefour de sentiers sur l'ancien chemin des Bannes par lequel on transportait vers la Lorraine le minerai de fer de Framont (près du Donon). Revenant en direction de l'ouest, nous longeons le versant de la vallée du Rabodeau et rejoignons le col Ferry. Nous montons vers les roches Ferry, bel ensemble gréseux. Nous redescendons sur la route forestière que nous suivons par la crête jusqu'au col du Dialtrepoix. De là, un joli sentier sous les sapins longe le flanc de la Tête d'Anteux, atteint le carrefour du Fourneau puis rejoint par la route le carrefour des Quatre-Bancs.
Il se fait tard. Nous n'aurons pas le temps avant la nuit de rejoindre Moyenmoutier.

Nous descendons alors par un sentier vers la ville de Senones, dans la vallée du Rabodeau. Nous y arrivons à 17h45, à la tombée de la nuit.
Je retourne alors en stop chercher la voiture, sous la pluie.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire