mercredi 2 mars 2016

Dimanche 15 juillet 1990 : Croix Lamarre - Raon-l'Etape.

[ Reprise de ce tronçon : dimanche 4 avril 1993.
J'oblique à l'est derrière la table de pique-nique et emprunte un sentier qui descend vers le lac. J'arrive à un observatoire en bois permettant d'apercevoir des oiseaux d'eau. Je m'y arrête un moment. Je reprends mon chemin en longeant le lac. Il pleut. Je pénètre dans une clairière.
Je m'arrête pour manger dans un mirador de chasseurs. La gourde de vin rouge me remet en forme...
Je remonte ensuite vers une piste forestière surplombant le lac. Après 3 ou 4 km, sous la pluie et les bourrasques, je comprends que je me suis perdu, en train de tourner en rond. Demi-tour jusqu'à une patte d'oie près d'une table de pique-nique. Je retrouve un sentier qui descend bientôt vers le barrage EDF du lac du Vieux-Pré (retenant 50 millions de m³ d'eau).
Je me dirige dans les rochers bordant le barrage. Je descends alors par un mauvais chemin très raide dans la vallée qui provient de la retenue. Je longe le ruisseau jusqu'à la scierie Lajus.]

De là, par un étroit sentier, je monte en lacets vers le sud-ouest jusqu'à la roche de Cherpierre  (532m). Je redescends tout aussi rudement au débouché d'une vallée latérale, la vallée de la Forge Evrard. Rendez-vous avec Viviane. 

Avec le Trafic, nous nous rendons jusqu'à une table de pique-nique en bordure de la route forestière. Nous y mangeons et y passons une partie de l'après-midi.
  
A 16h, je me remets en route, toujours en direction sud-ouest, grimpant en face d'une maison forestière. Montée raide sur des chemins et sentiers au balisage peu visible. Pour compliquer le repérage, de nouveaux chemins d'exploitation se sont créés, camouflant l'ancien sentier.
J'atteins tout-de-même le sommet, au rocher des Vannes (539 m), plate-forme gréseuse perdue dans la végétation au milieu des fougères et des sapins environnants.
Je poursuis sur le plateau vers la Tête des Reclos et la croix Bourra. Derrière la croix, le sentier s’enfonce dans une vallée et atteint la petite chapelle du Bon Dieu.
Je traverse le ruisseau de Charmois et j'entre dans le département des Vosges.
Le sentier chemine d'abord dans une zone humide puis rejoint la route de Raon-l'Etape. Je contourne ensuite la Côte Sèche, hauteur qui domine la ville. Puis je descends par une petite sente qui débouche dans des jardins, pour atteindre Raon-l'Etape, dans la vallée de la Meurthe, au débouché de la vallée de la Plaine. J'y retrouve Viviane à 19h.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire