mercredi 2 mars 2016

Dimanche 24 février 1991 : Col du Noirmont - col de la Croisette.

Au matin, marche en forêt au départ du hameau de Marmonfosse.
Je rejoins le col du Noirmont.

A partir du col du Noirmont, je contourne par l'est le Noirmont et atteins le col du Chastel (658 m). En face monte un sentier qui rejoint le camp celtique Chastel, situé sur une butte dominant la vallée de Taintrux (circuit de 20 mn). De retour au col, un sentier mal entretenu descend vers le sud. Je rejoins le carrefour de la Goutte, non loin de la source de la Mortagne.
A cet endroit, la neige recouvre encore la végétation. Je m'installe à une table et un banc pour manger au soleil, à côté d'un abri en bois.
Je reprends mon chemin. A hauteur du monument « Gaudine », j'emprunte un layon qui grimpe plein sud et rejoint un chemin forestier sur la crête. Je gagne ainsi la roche du Corbeau (695 m), le point le plus haut de mon parcours nord-sud, dominant Corcieux et la vallée du Neuné.
A partir de là, le chemin vire vers l'ouest sur les hauteurs longeant la vallée du Neuné. Je retrouve des balisages du Club Vosgien. L'épaisseur de neige devient de plus en plus importante. Je chausse les raquettes de neige que j'avais emportées dans mon sac à dos. Je gagne alors le col dit Trapin des Saules. A ce col, je déchausse pour emprunter à côté d'une table de pique-nique un sentier qui rejoint le col des Huttes.
Retrouvant le chemin forestier, je continue (avec ou sans raquettes, suivant l'épaisseur de la neige) jusqu'au col de la Croisette, carrefour de chemins.

Depuis là, je descends rapidement par le flanc nord de la montagne, avec les raquettes, dans la neige épaisse, jusqu'en fond de vallée. Je rejoins Marmonfosse, mon point de départ.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire